Edito 
 
 
 

Viriat

 

 

Evocation du hameau et de la croix de mission de Curtaringe

Sur la route d’Attignat à Viriat, non loin de Marillac, berceau de la famille de ce nom qui donna à l’église Sainte Louise de Marillac, Cofondatrice des Dames de la Charité aux côtés de Saint Vincent de Paul, il y a 350 ans, se trouve la « croix de mission » du Hameau de Curtaringe, à 2km du Centre – Village.

L’existence de ce Hameau nous est connue historiquement depuis 1265, il y a 7 siècles et demi, sous les noms successifs de Corterenga, puis Corternges en 1563, et encore Curtarenge en 1600.

En 1233, les Templiers de la Commanderie de l’Aumusse, près de la croisée de Saint André-de-Bâgé, reçurent ici des frères BOUCHARD une maison ou un domaine qui a été conservé par les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, leurs successeurs, jusqu’à la Révolution de 1789, par l’intermédiaire de leur Commanderie Saint Jean Baptiste de Teyssonge, également à Viriat.

D’après un spécialiste en linguistique, le nom actuel de Curtaringe désignerait tout autant un « domaine » ou « village » que les gens de ce village, sans doute des Gaulois du Nord ou des Burgondes.

Quant à la croix qui nous accueille remarquablement restaurée par la Municipalité, elle commémore une Mission paroissiale qui se déroule en 1901, il ya 109 ans, grâce à la générosité posthume de deux enfants de Viriat : Jean Marie Mathias DEBELAY archevêque d’Avignon de 1848 à 1863, et son frère Denis Mathias, ancien curé de Nantua puis vicaire général d’Avignon, décédé en 1885, qui avaient fait don à la paroisse d’une rente perpétuelle destinée à l’instauration sur leur paroisse natale de missions périodiques destinées à raviver la foi de ses paroissiens.

Au centre de cette croix se trouve le monogramme du nom grec du Christ :

C = Chi Christos r = Rau

Ainsi que les première e dernière lettres de l’alphabet grec :

a = Alpha et W = Oméga qui signifient que le Christ est à l’origine et à la fin de toutes choses.
L’inscription « Au Christ Rédempteur » nous rappelle la reconnaissance qui doit être la nôtre vis-à-vis de Celui que nous considérons comme notre Sauveur.

Claude Perdrix


Dans la même rubrique :
- La croix de Champagne-La Perrinche


Imprimer l'article
 

 

  Webmaster
Accès administration
Mentions légales
Evêché de Belley-Ars
31, rue Docteur Nodet - BP 154 - 01004 - Bourg-en-Bresse Cedex - n° tel évêché 04 74 32 86 32
Conception-Réalisation DSFI SARL